Project Description

Vitry-sur-Seine (94) • ZAC Rouget de Lisle • 88 logements collectifs

Tous les projets
Tous les projets

MAITRE D’OUVRAGE :
SADEV 94
Groupe Pierreval

MAÎTRISE D’ŒUVRE :
Arc.Ame, architecte urbaniste mandataire

CO-TRAITANT :
Artelia, ingénierie TCE

MISSION :
Mission complète de maîtrise d’œuvre

PROGRAMME :
88 logements collectifs
Commerces en RDC
Parking en sous-sol

SDP :
5 290 m²

CERTIFICATIONS :
Label Qualitel BBC
RT 2012

Vitry-sur-Seine ZAC ROUGET DE LISLE
Vitry-sur-Seine ZAC ROUGET DE LISLE

Le projet s’inscrit dans le cadre de la ZAC Rouget de Lisle implantée au Sud de Vitry-sur-Seine à la limite communale avec Choisy-le-Roi. Elle va souligner l’entrée Sud du territoire, constituer un signal de revitalisation urbaine le long de la route départementale et également contribuer à ressouder les deux rives aujourd’hui fortement divisées par l’infrastructure routière. La topographie marquée du secteur est une autre grande caractéristique du site.

L’opération consiste en la réalisation de 88 logements, d’un parking en sous-sol sur deux niveaux et d’un local commercial à rez-de-chaussée.

Ce programme se développe sur un bâtiment à l’épannelage riche allant du R+3 au R+9.

L’organisation des logements se fait autour de quatre noyaux verticaux permettant de distribuer le bâtiment depuis les différents accès sur l’espace public. Un éclairage naturel des parties communes a systématiquement été recherché. Les halls sont en connexion directe avec le jardin central qui est à disposition de l’ensemble des habitants et devient un lieu privilégié d’échange et de rassemblement. 

L’unité architecturale

La richesse volumétrique et le dénivelé important du terrain sont des composantes suffisamment fortes pour caractériser l’identité du projet. A partir de ce constat l’objectif a été de veiller à l’affirmation de cette unité architecturale d’ensemble tout en apportant les déclinaisons nécessaires à la définition d’entités distinctes.

Les volumes hauts assurent une image plus urbaine et les volumes bas mettent en avant un vocabulaire plus domestique en rapport avec les constructions de la rue Constant Coquelin.

Notre travail a donc consisté à travailler sur un langage simple et clair permettant de qualifier chacune de ces entités.